La Cour d'Obéron Forum Index La Cour d'Obéron
Les salons de La Cour d'Obéron
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Miles Christi ou les soubresauts d'un mythe
Goto page: <  1, 2, 3  >
 
Post new topic   Reply to topic    La Cour d'Obéron Forum Index -> La Cour d'Obéron -> Jeu de rôle
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Mithriel
Arrivant
Arrivant

Offline

Joined: 08 Feb 2007
Posts: 9
Localisation: Lyon

PostPosted: 28/06/2007 08:07:10    Post subject: Miles Christi ou les soubresauts d'un mythe Reply with quote

Aliath wrote:
Pour le système, je ne connais auccun système parfait, et surtout l'appréciation du système dépend aussi des goûts de chacun.


Là, il est carrément cassé, quand même... Ca fait longtemps, mais je me souviens de trucs qui ne marchaient carrément pas.

Xaramis wrote:
On peut tout à fait jouer à MC en s'en tenant aux aspects plus séculiers de la vie de Templiers, et cela offre déjà de nombreuses occasions de jeu.


On peut aussi jouer l'aspect religieux sans l'être soi-même ; même si l'image du jeu ne le reflète pas nécessairement.

Ce que j'ai beaucoup entendu au sujet de M+C, c'est qu'on ne peut jouer *que* des templiers, ce qui, visiblement, rebute certains rôlistes.
_________________
I don't care, I'm still free
Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: 28/06/2007 08:07:10    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Hikaki
Administrateur
Administrateur

Offline

Joined: 29 Jan 2007
Posts: 243

PostPosted: 28/06/2007 09:12:33    Post subject: Miles Christi ou les soubresauts d'un mythe Reply with quote

Mithriel wrote:
Ce que j'ai beaucoup entendu au sujet de M+C, c'est qu'on ne peut jouer *que* des templiers, ce qui, visiblement, rebute certains rôlistes.

Surtout quand ce sont des rôlistes au féminin qui ne veulent pas jouer de personnages masculins, mais n'ont pas non plus envie de jouer une nonnette bien sous tout rapport (incapable de se battre et de suivre ses camarades, par exemple).

Hikaki
Back to top
morgalel
Arrivant
Arrivant

Offline

Joined: 18 Jun 2007
Posts: 13

PostPosted: 28/06/2007 10:16:21    Post subject: Miles Christi ou les soubresauts d'un mythe Reply with quote

Mithriel wrote:

Ce que j'ai beaucoup entendu au sujet de M+C, c'est qu'on ne peut jouer *que* des templiers, ce qui, visiblement, rebute certains rôlistes.


D'après ce que j'en sais on peut aussi jouer des batinis (assassins) avec une des extensions.

Par contre, pour des joueuses c'est pas forcemment plus intéressant de jouer des houris que des nonnes.
Back to top
macbesse
Bonimenteur(se)
Bonimenteur(se)

Offline

Joined: 30 Jan 2007
Posts: 132
Localisation: Ombre Terre

PostPosted: 28/06/2007 10:57:08    Post subject: Miles Christi ou les soubresauts d'un mythe Reply with quote

Xaramis wrote:
Pour prendre un autre exemple : les ressources quasi-inexistantes pour Avant Charlemagne, à part (notamment ou uniquement ?) un scénario de notre hôte Usher.


Et un scénario de Limule ! C'est la mémoire qui flanche ? Wink

Sinon, je ne vois pas ce qui interdit les joueuses de jouer des Templiers. Et si la joueuse refuse l'inversion des sexes, on fait une entorse à l'histoire, tant pis.
_________________
"Nul n'aura de l'esprit hors nous et nos amis" - Molière.
Back to top
Hikaki
Administrateur
Administrateur

Offline

Joined: 29 Jan 2007
Posts: 243

PostPosted: 28/06/2007 11:46:50    Post subject: Miles Christi ou les soubresauts d'un mythe Reply with quote

macbesse wrote:
Et si la joueuse refuse l'inversion des sexes, on fait une entorse à l'histoire, tant pis.

C'est ce qu'avait fait mon MJ préféré. Par contre, je ne vous dis pas les problèmes pour respecter les règles des templiers en ce qui concerne les communications hommes-femmes : les détours alambiqués en plein milieu d'une bataille, c'est épique !

Hikaki
Back to top
Xaramis
Bonimenteur(se)
Bonimenteur(se)

Offline

Joined: 06 Feb 2007
Posts: 150

PostPosted: 02/07/2007 10:43:43    Post subject: Miles Christi ou les soubresauts d'un mythe Reply with quote

macbesse wrote:
Xaramis wrote:
Pour prendre un autre exemple : les ressources quasi-inexistantes pour Avant Charlemagne, à part (notamment ou uniquement ?) un scénario de notre hôte Usher.


Et un scénario de Limule ! C'est la mémoire qui flanche ? Wink

ce doit être cela. Wink

J'avais en effet oublié le scénario de Limule dans un des concours de la Cour.
_________________
Faites un tour chez Monsieur de C.
Back to top
Visit poster’s website
Xaramis
Bonimenteur(se)
Bonimenteur(se)

Offline

Joined: 06 Feb 2007
Posts: 150

PostPosted: 02/07/2007 11:00:38    Post subject: Miles Christi ou les soubresauts d'un mythe Reply with quote

Mithriel wrote:
On peut aussi jouer l'aspect religieux sans l'être soi-même ; même si l'image du jeu ne le reflète pas nécessairement.

On le peut, en effet. Mais c'est un aspect tout de même présent, notamment pour ce qui est de la justification des actes des Frères, si le groupe accorde de l'importance à cet aspect. Par exemple, se justifier d'avoir tué un chrétien pour sauver un infidèle, mentir ou désobéir "pour faire le bien", ce sont des argumentations qui peuvent être résolues par des aspects techniques du jeu (un test de compétence), mais certains scénarios publiés donnent l'impression qu'il convient que le joueur trouve des arguments précis.
Pour ma part, n'étant pas un théologien, j'en restais à des débats entre joueurs et MJ sans recours à des citations de textes de Saint Paul ou de Saint Augustin et, au besoin, suivant les capacités des PJ incarnés, je tranchais en recourant à la compétence des personnages. Rien de spécifique à MC, en fait, puisque c'est comme ça que je procède dans les divers JDR auxquels j'ai touché (pour différencier les savoirs des joueurs de ceux de leurs personnages respectifs, tout en laissant un espace d'expression aux joueurs).
_________________
Faites un tour chez Monsieur de C.
Back to top
Visit poster’s website
Xaramis
Bonimenteur(se)
Bonimenteur(se)

Offline

Joined: 06 Feb 2007
Posts: 150

PostPosted: 02/07/2007 11:17:17    Post subject: Miles Christi ou les soubresauts d'un mythe Reply with quote

morgalel wrote:
Mithriel wrote:

Ce que j'ai beaucoup entendu au sujet de M+C, c'est qu'on ne peut jouer *que* des templiers, ce qui, visiblement, rebute certains rôlistes.


D'après ce que j'en sais on peut aussi jouer des batinis (assassins) avec une des extensions.

Par contre, pour des joueuses c'est pas forcemment plus intéressant de jouer des houris que des nonnes.

Le fait de ne pouvoir jouer que des Templiers ou des Batinis permet d'ouvrir la porte à des capacités supérieures pour les PJ, provenant de leur foi, de leur mysticisme, facilitant - toutes proportions gardées - des interventions divines, des miracles.

Cependant, ce peut être vu comme plutôt réducteur, puisque la gamme de personnages qu'il est possible d'incarner, même si elle est assez ouverte du fait des variantes offertes dans la création des PJ, reste confinée aux membres d'un ordre, avec toutes les contraintes que cela suppose d'être à la fois un guerrier, un chevalier et un moine.

De mon côté, au cours de quelques parties, je m'étais libéré de ces contraintes pour les PJ, en permettant de créer des personnages non-membres de l'ordre, donc en ouvrant la création de PJ à la totalité de la société de ces royaumes d'Orient. Pour arriver à former un groupe de PJ pas trop hétérogène, j'encourageais les joueurs à former un groupe constitué, par exemple, de gens relevant tous de la maisonnée d'un seigneur local : une dame, un administrateur de domaine, un chevalier, un homme d'armes, une négociante, etc.
Les PJ les plus "mystiques" (chevaliers d'ordre, religieux, etc.) gardaient la possibilité de mobiliser des capacités supérieures, tout en conservant les contraintes pesant sur eux (voeux de célibat, de pauvreté, d'obéissance, etc., selon ce qui s'appliquait).

Un groupe ainsi formé demande un peu plus de funambulisme qu'une troupe homogène de Templiers, mais c'était moins intimidant pour les joueurs.
_________________
Faites un tour chez Monsieur de C.
Back to top
Visit poster’s website
Aldebert
Arrivant
Arrivant

Offline

Joined: 16 Jul 2007
Posts: 5
Localisation: CH

PostPosted: 16/07/2007 11:12:39    Post subject: Miles Christi ou les soubresauts d'un mythe Reply with quote

C'est vrai que le nombre de joueurs (et joueuses!!! ) pour Miles Christi se réduit à 5-6 pelés à droite et à gauche... Néanmoins, avec de la bonne volonté (je veux dire par là une préparation qui demande bcp de temps, deo gratias), on peut faire des miracles. Pour cela, il faut de l'inspi en béton armé: Les Chroniques du Royaume de Jérusalem par Guillaume de Tyr, ou n'importe quel ouvrage/sources sur les croisades. Dans le cas précis, pas besoin d'aller en librairie (bien qu'en livre ce soit beau et classe dans une bibliothèque, mais faut plutôt être médiéviste):

http://www.kobayat.org/data/documents/crusades/guillaume_de_tyr/index.htm

Si tu veux pousser la recherche, il y a une foultitude d'ouvrages tous aussi intéressants les uns que les autres. Je te recommande particulièrement, Les croisades vues par les Arabes d'Amin Maalouf, et qui permet d'étoffer sa compréhension des choses et de ne pas tomber dans de grossières caricatures pendant ses parties de MC.

J'ai quelques scénars sur le pouce, mais j'ai toujours eu la flemme de les "informatiser". Donc un jour peut-être...

Ce qu'il faudrait pour "relancer" la communauté des joueurs (et joueuses!!!) de MC, ce serait un forum ou bien une mailing list... Après tout, ça marche bien pour des jeux méconnus comme Ecryme, alors pourquoi pas MC...

En tout cas, bon jeu à toi!!!
Back to top
Aliath
Arrivant
Arrivant

Offline

Joined: 26 Jun 2007
Posts: 7
Localisation: IDF - 77

PostPosted: 18/07/2007 16:49:49    Post subject: Miles Christi ou les soubresauts d'un mythe Reply with quote

Merci pour le lien...
Je ne connaissais pas, et c'est une mine d'infos.

_________________
GALERIE D IMAGES (+DE 2500)POUR ILLUSTRER VOS PJ - PNJ
c'est ici
Back to top
macbesse
Bonimenteur(se)
Bonimenteur(se)

Offline

Joined: 30 Jan 2007
Posts: 132
Localisation: Ombre Terre

PostPosted: 18/07/2007 20:53:34    Post subject: Miles Christi ou les soubresauts d'un mythe Reply with quote

Pour faire un petit rappel, la référence actuelle parmi les historiens sur les Etats Latins est Demurger. Bonne lecture Wink
_________________
"Nul n'aura de l'esprit hors nous et nos amis" - Molière.
Back to top
morgalel
Arrivant
Arrivant

Offline

Joined: 18 Jun 2007
Posts: 13

PostPosted: 19/07/2007 00:21:54    Post subject: Miles Christi ou les soubresauts d'un mythe Reply with quote

Je viens de finir ma lecture de la gamme, une petite critique :

- les informations de contexte : un ensemble précis, détaillé, clair et bien structuré. Miles Christi fait vraiment figure de précurseur dans ce domaine, c'est d'ailleurs ce qui a fait la renommée du jeu. Un détail qui m'a un peu dérangé tout de même : les souverains francs (Richard Coeur de Lion, Philippe Auguste et Frédéric Barbarossa) sont à peine évoqués. On peut aussi regretter que la période détaillée soit relativement restreinte.

- les règles : intéressantes et donnent vraiment une touche unique au jeu. Il me semble bien plus proches de systèmes "free-form" et "indies" actuels que de ce qui pouvait être la norme en la matière à l'époque de sa sortie. Les différents voeux templiers sont au coeur du système, ce qui est à mon sens la meilleure manière de faire comprendre leur importance à des joueurs pas forcement familiers avec les repères culturels de l'époque. Je trouve cependant que la présentation générale des règles manque sévèrement de clarté, ce qui nuit à leur compréhension.

- les scénarios de la gamme (6 en tout) : j'ai été un peu déçu. Je n'ai à priori rien contre le fantastique dans un contexte historique, mais je trouve que les scénarios présentés dans la gamme penchent trop fortement de ce coté là. Pour 4 d'entre eux, les éléments fantastiques constituent le coeur unique de l'intrigue, seuls La Richesse de l'émir et le scénario de l'écran sont structurés autour d'éléments plus terre à terre. Cela me semble un peu en décalage avec l'esprit du livre de base, dans lequel les éléments fantastiques sont plutôt décrits comme un peu lointains, ou annexes, et où les jeux politiques ont en revanche la part belle.
Back to top
Aliath
Arrivant
Arrivant

Offline

Joined: 26 Jun 2007
Posts: 7
Localisation: IDF - 77

PostPosted: 19/07/2007 08:57:56    Post subject: Miles Christi ou les soubresauts d'un mythe Reply with quote

Je suis d'accord avec toi, cependant, je trouve le traitement de l'aspect fantastique assez sympa...
Pour moi, il se place dans la vision qu'on les croisés des faits fantastiques....
Pour eux, ils existent mais personne n'en a encore vu... Tout est a base de rumeurs... C'est le phénomène de croyance qui importe et non la vérité.
_________________
GALERIE D IMAGES (+DE 2500)POUR ILLUSTRER VOS PJ - PNJ
c'est ici
Back to top
Aldebert
Arrivant
Arrivant

Offline

Joined: 16 Jul 2007
Posts: 5
Localisation: CH

PostPosted: 19/07/2007 10:00:07    Post subject: Miles Christi ou les soubresauts d'un mythe Reply with quote

Exact!!!

Et du reste, rien ne t'empêche de faire des scénars où il n'y a rien de fantastique...

N'empêche, "La richesse de l'Emir" est une perle, et les deux scénars de Locus Palmarum m'avaient bien plu à l'époque, surtout celui avec Lilith...
Back to top
alex-d
Arrivant
Arrivant

Offline

Joined: 25 Aug 2007
Posts: 1

PostPosted: 25/08/2007 00:39:59    Post subject: Miles Christi ou les soubresauts d'un mythe Reply with quote

Hello à tous,

Je viens d'acquérir la gamme complète de M+C, et c'est en cherchant des infos, scénars etc, sur le net que j'ai trouvé ce thread. Comme quoi, les infos sur ce jeu ne sont pas très nombreuses Smile

D'un point de vue personnel, je suis réellement tombé sous le charme de ce jeu. J'adore les systèmes de jeu à base de cartes, le setting est génial, surtout du point de vue des Ismaéliens, c'est une vraie mine d'infos sur la période historique, et le design général de la gamme nous plonge vraiment au cœur des croisades.

Je me permet dons de demander aux MJ's confirmés (ou pas) une info d'ordre technique :
Il est mentionné que chaque joueur et MJ est en possession au début de la partie de ses 54 cartes.
En progressant, on ajoute des figures à son deck, et on enlève des As, des 2 et des 3.

Mais, donc si je comprends bien, pour toujours avoir 54 cartes, il faut donc doubler certaines cartes Figures non ? Être en possession de 2 exemplaires d'un jeu de 54 cartes complet non ?
EX: Mon Frère qui a un Niveau 12 en Templier aura donc 4+4 valets, 4+4 dames et 3+3 rois dans son deck. C'est bien çà ?

Merci à vous d'éclairer ma lanterne.

Alex
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: 15/11/2019 10:58:01    Post subject: Miles Christi ou les soubresauts d'un mythe

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    La Cour d'Obéron Forum Index -> La Cour d'Obéron -> Jeu de rôle All times are GMT + 2 Hours
Goto page: <  1, 2, 3  >
Page 2 of 3

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Forum hosting | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
trevorj :: theme by ~// TreVoR \\~