La Cour d'Obéron Index du Forum La Cour d'Obéron
Les salons de La Cour d'Obéron
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La fabrique des PJs

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La Cour d'Obéron Index du Forum -> La Cour d'Obéron -> Jeu de rôle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
macbesse
Bonimenteur(se)
Bonimenteur(se)

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 132
Localisation: Ombre Terre

MessagePosté le: 03/06/2007 22:40:57    Sujet du message: La fabrique des PJs Répondre en citant

Je reprends un thread lancé il y a un mois ou deux, par Khelren je crois, sur le thème "Comment construisez-vous vos personnages ?" La méthode de l'archétype avait été longuement développée, mais les autres ?

Aujourd'hui : Le Recyclage de biographies

Pour tous les jeux se déroulant dans un contexte réaliste, voire historique, j'aime beaucoup piocher dans diverses biographies pour en recomposer une, l'effet de réel est garanti.

Je vous donne l'exemple de mon perso d'Arkeos, Alexandra Kremperer, archéologue et poétesse allemande.
[Attention, les joueurs de cette Pbm : Spoilers inside !]

La colonne vertébrale du personnage a été fournie par la biographie d'Anna Akhmatova, poétesse russe, dissidente et un peu mystique. Mais elle a été transposée à la réalité allemande, ce qui se lit dans son ascendance (les illustres Von Bülow) et des choix poétiques différents de l'original. La rébellion, tant par rapport au milieu d'origine qu'à un régime politique étouffant, furent quant à eux gardés, voire exacerbés, puisqu'elles ne sont pas seulement contemplatives dans la vie du personnage(chut !).

Ensuite, l'un des maris d'Akhmatova, Nilkolaï Gumilev, a fourni la matière pour feu le mari d'Alexandra. Le personnage historique est intéressant. Poète et archéologue, il a aussi été un soldat héroïque jusqu'à la folie, et a reçu deux Saint-Georges (la plus haute médaille de la bravoure). Il a aussi participé à Kronstadt - et a donc été fusillé. Transposé à l'Allemagne, je l'ai mis dans la mouvance littéraire d'un Junger et l'action politique d'un Rossbach : le mari d'Alexandra a donc délaissé l'archéologie et s'est battu dans les corps francs... jusqu'en 1919, date à laquelle il est tombé au champ d'horreur, en Baltique.
Le personnage historique m'a aussi fourni une deuxième veine littéraire pour Alexandra : la fascination de l'Orient.

La mort de l'époux au front me permettait d'expliquer le pacifisme extrême de mon personnage, mais je m'en suis servi d'une façon plus poussée : la Vraie Vie de Sebastien Knight de Nabokov me trottait dans la tête, et j'ai décidé de prendre ce roman au mot. Il y est question d'un frère qui suit l'itinéraire de son frère défunt, et les ondes de leurs vies finissent par se confondre. Pour Alexandra, ce devint un projet concerté de faire continuer son époux à travers elle : c'est donc à partir de ce moment là et pas avant qu'elle devient archéologue, et reprend les travaux de son mari.

Restait à parfaire ce tableau déjà très triste. Je voyais bien le couple avoir eu un enfant avant la guerre. Mais qu'en faire d'intéressant à jouer ? Alors, je me suis souvenu de deux choses : le meurtre du député socialiste en Italie en 1923, à coups de lime, et celle de Mussolini, accroché à un crochet de boucher. Bien, j'avais de l'horreur, mais pourquoi une mort affreuse pour ce fils ? Simple, il était communiste. Qu'avait pu-t-il faire ? Là, j'ai un peu cherché, et j'ai vu qu'un SA nommé Horst Wechsel avait été tué par un communiste en 1932. J'avais mon histoire.

Et c'est ainsi qu'Alexandra Kremperer est devenue une passionaria.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 03/06/2007 22:40:57    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lord Skeletor
Bonimenteur(se)
Bonimenteur(se)

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 141

MessagePosté le: 15/06/2007 13:57:57    Sujet du message: La fabrique des PJs Répondre en citant

Méthode Cut-Ups

Je tire trois (ou plus de trois) mots au pif, et je les assemble dans un paragraphe décrivant le personnage et son concept.


Méthode Détournement d'archétype

Je prends un concept archétypal, je le divise en traits dominants. Je prends un ou deux de ces traits, et je les détourne / transforme en leur contraire.
_________________
LS
Le JdR Métabarons vous attend sur Planète Centrale
!
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 24/09/2017 01:21:04    Sujet du message: La fabrique des PJs

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La Cour d'Obéron Index du Forum -> La Cour d'Obéron -> Jeu de rôle Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
trevorj :: theme by ~// TreVoR \\~
Traduction par : phpBB-fr.com